BOIS DE WENGE

Millettia laurentii
bois de wenge
Origine

Le wenge est le bois de l’arbre tropical Millettia laurentii, une espèce qui pousse en Afrique orientale, surtout au Cameroun, Congo, Gabon, Mozambique et en Tanzanie. Le bois de l’arbre panga-panga (Millettia stuhlmannii) est commercialisé sous le même nom à cause de sa couleur, sa texture et ses propriétés semblables. Il est aussi connu comme jambire, messara, mpande et awong, et est l’arbre est considéré comme une espèce menacée depuis 1998.

 

Couleur

Le bois du wenge est brun foncé avec des stries fines et noires. En plus de l’ébène, il s’agit d’un des bois les plus foncés, et il a tendance à devenir encore plus foncé lorsqu’il est protégé de la lumière du soleil.

 

Texture

Le bois de wenge est dense et dur, le fil est droit et le grain allant de moyen à grossier.

 

Durabilité

Il s’agit d’un des bois les plus forts du marché, puisque le bois de wenge résiste très bien aux termites et à l’humidité.

 

Caractéristiques

Le bois de wenge est difficile à travailler à cause de sa dureté, et les tanins de la surface rendent le collage et le clouage laborieux. Il doit être manipulé avec la protection adéquate afin d’éviter les risques d’irritation de la peau et des yeux à cause de la poussière dégagée lors du sciage. Cependant le bois de wenge présente à peine des risques de déformation lors de l’usinage. L’aubier est moyennement perméable tandis que le duramen ne l’est pas, et le séchage est lent.

 

Utilisations

Le bois de wenge est surtout utilisé pour la fabrication d’instruments de musique et de meubles très travaillés, pour l’ébénisterie fine, la menuiserie intérieure (portes, escaliers, revêtements, moulures, plinthes, frises et parquet) et extérieure (portes et fenêtres), sols et plaques décoratives.